Bientôt: la chandeleur

ORIGINE

Encore une fois, comme pour l’épiphanie, la chandeleur  prend son origine dans un mélange entre fêtes chrétiennes et Païennes.
C’est la dernière des fêtes de Noël, d’ailleurs, en Provence, on retire traditionnellement la crèche à cette date.

Le 2 février correspondrait à la présentation de Jésus au temple de Jérusalem, 40 jours après sa naissance, car c’est symbole de la purification de Marie. Effectivement,  40 jours après la naissance d’un enfant, les hébreux fêtaient les relevailles de la femme par une cérémonie de purification (car elles étaient considérées comme impure à la suite de leur accouchement)

La Chandeleur (Fête des chandelles) est une fête populaire d’origine païenne liée à la lumière: a une origine latine et païenne : la festa candelarum qui tire son nom d’une coutume consistant à allumer des cierges à minuit en symbole de purification. La christianisation de la chandeleur se fait en 472, lorsque le pape Gélase Ier organise des processions aux chandelles qui symbolisent « Jésus lumière d’Israël ». Les cierges sont bénis le jour de la Chandeleur en signe de purification.
On dit aussi que les crêpes, par leur forme ronde et dorée, rappellent le disque solaire, évoquant le retour du printemps après l’hiver sombre et froid. C’est également à cette époque de l’année que les semailles d’hiver commençaient. On se servait donc de la farine excédentaire pour confectionner ces crêpes, qui sont un symbole de prospérité pour l’année à venir. Durant des siècles, la chandeleur était symbolisée par les chandelles et les crêpes. Aujourd’hui il reste surtout les crêpes!

 

TRADITION

Encore aujourd’hui, il y a  toute une symbolique liée à la confection des crêpes. Certains font sauter les crêpes de la main droite en tenant une pièce d’or, ou à défaut une monnaie, et ce dans la main gauche afin de connaître la prospérité pendant toute l’année: mais attention, le but de rattraper la crêpe correctement dans la poêle. Certains gardent la première crêpe dans une armoire pour des récoltes abondantes. Il est même précisé qu’il doit s’agir du sommet d’une armoire pour que la crêpe éloigne la misère. À l’occasion de la Chandeleur, toutes les bougies de la maison devraient être allumées.

 

DIFFÉRENTES TRADITIONS

France - Belgique  et Suisse

Aujourd’hui, on connaît surtout la Chandeleur en tant que jour des crêpes.
En Bretagne, les crêpes portent le nom de krampouez [-poué] et un krampoueshour [-sour], c’est un amateur de crêpes. En Corse, les nicci  désignent des crêpes à base de pisticcina (farine de châtaigne): mettez un peu de pisticcina dans vos crêpes : c’est un régal ! (environ 1/4 de farine de châtaigne et 3/4 de farine de blé) A Marseille, on fête la Candélouse ! (en provençal : Candelouso ) et on mange des navettes de saint Victor (naveto de sent Vitou) petites pâtisseries en forme de barque…

Luxembourg

La tradition actuelle au luxembourg fait du Liichtmëssdag une fête pour les enfants. Ils parcourent en groupe les rues (durant l’après-midi ou la soirée du 2 février), en tenant à la main une baguette allumée ou encore un lampion, pour chanter dans chaque maison en particulier Léiwer Härgottsblieschen.
Écouter la musique : http://www.youtube.com/watch?v=u8ZfPBu57nY
Ils attendent en échange une récompense, un peu comme à Halloween, avec des sucreries et quelque fois de la petite monnaie. Plus anciennement, ils recevaient du lard, des petits pois ou des biscuits.

Mexique

Au mexique, le 2 février est même marqué par un jour férié. Là bas, on ne fait pas des crêpes, mais plutôt des tamales: ce sont des papillotes amérindiennne préhispanique, préparés à partir de pâte de farine de maïs — ou purée sèche de haricots — et cuits avec de la chaux, de l’huile ou encore du saindoux.

États-Unis et Canada

La célébration de la Chandeleur a été remplacée dans les médias par le jour de la marmotte. Selon la tradition, ce jour-là, on doit observer l’entrée du terrier d’une marmotte. Si elle émerge et ne voit pas son ombre parce que le temps est nuageux, l’hiver finira bientôt. Par contre, si elle voit son ombre parce que le temps est lumineux et clair, elle sera effrayée et se réfugiera de nouveau dans son trou, et l’hiver continuera pendant six semaines supplémentaires.

Celtes

Plus anciennement, chez les Celtes, on fêtait Imbolc le 1er Février. Ce site en l’honneur de la déesse Brigit, qui célébrait la purification et la fertilité au sortir de l’hiver. Les paysans portaient des flambeaux et parcouraient les champs en procession, priant la déesse de purifier la terre avant les semailles.

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus